Nouveau lieu de vie pour abeilles sauvages et nombreux autres petits habitants

Werner Erni (au milieu) et les membres du GI «natürlich Möhlin» devant le mur de pierres sèches nouvellement érigé.

Presque 10 m de long et un bon mètre de hauteur : voici le nouveau mur en pierres sèches du groupe d’intérêt « natürlich Möhlin ». Pour l’instant, le mur bien empilé a l’air tout neuf, mais bientôt, les abeilles sauvages et autres insectes vont le coloniser. Pour la réalisation de ce projet, «natürlich Möhlin» a reçu un soutien financier de «Salzgut», le fonds pour la nature des Salines Suisses.

Le fonds pour la nature a été mis sur pied en 2019 dans le but d’apporter une contribution au maintien des ressources naturelles et à la sensibilisation à l’environnement dans les régions concernées. Jusqu’en mars 2020, un total de 22 demandes ont été déposées. Parmi celles-ci, le conseil d’experts du fonds pour la nature a approuvé 18 projets, dont celui du GI «natürlich Möhlin».

Werner Erni, membre de «natürlich Möhlin», nous explique le projet récemment réalisé près de Möhlin, ainsi que les plans d’avenir de son GI.

Qu’est-ce qu’un mur en pierres sèches et à quoi sert-il?

Un mur en pierres sèches est un mur composé de pierres calcaires locales et d’un sédiment naturel appelé lœss. D’une part, le mur en pierres sèches avec son lit d’abeilles sauvages sert d’espace de vie à des insectes devenus rares. D’autre part, il est un objet d’observation pour la population intéressée. Il montre qu’il existe des alternatives attrayantes aux nombreux déserts de béton, monocultures et gazons tondus à ras que l’on trouve dans le voisinage.

Combien de temps faut-il attendre avant qu’un tel mur en pierres sèches ne soit colonisé par les insectes et se mette à bourdonner?

Notre mur a d’ores et déjà été colonisé. Toutefois encore de manière parcimonieuse, mais nous espérons que, dès l’année prochaine, de nombreux insectes s’y installeront. Les insectes peuvent également passer l’hiver dans le mur en pierres sèches.

Comment l’emplacement du mur a-t-il été choisi?

L’Association de protection de la nature et des oiseaux de Möhlin a mis à notre disposition un terrain bien situé, en bordure de Möhlin-Ryburg, près de la fameuse station de cigognes. Ici, les promeneurs qui passent à proximité peuvent non seulement observer les oiseaux, mais également de nombreux autres animaux et plantes. Un petit banc invite à s’arrêter et à observer. Il vaut la peine de se munir de jumelles! Nous voyons également cette installation comme une contribution au 50e anniversaire de la station de cigognes de Möhlin.

L’idée du mur en pierres sèches était déjà dans l’air depuis longtemps. Et puis, il y a eu le coronavirus. Quelle influence a-t-il eu sur votre GI et ses projets?

Oui, les membres du GI se sont réunis pour la première fois il y a environ une année, et la demande a été adressée rapidement au fonds pour la nature «Salzgut». Nous avons été ravis d’apprendre que le fonds avait décidé de nous soutenir. Mais la pandémie de coronavirus a quelque peu bouleversé nos plans. Nous n’avons ainsi pas pu faire participer la population comme nous l’avions prévu. Le projet a finalement été réalisé au pas de charge, en à peine une semaine, en collaboration avec des artisans locaux.

Et maintenant, nous nous réjouissons tous de voir les insectes coloniser leur nouveau lieu de vie. Quels sont les prochains projets du GI «natürlich Möhlin»?

Nous, les membres du GI «natürlich Möhlin», nous considérons également comme une plateforme d’information. Dans cette optique, nous allons certainement démarrer l’an prochain une action de plusieurs années visant à promouvoir la biodiversité. Dans la zone d’habitation, nous aimerions installer des pots de plantation avec des espèces adéquates pour servir de prairies pour insectes, ainsi que des tableaux explicatifs. La population est invitée à participer. En tant que parrain ou marraine, on peut mettre un lieu à disposition ou se charger de l’entretien d’un pot de plantation, par exemple en s’occupant de l’arrosage.

Accès:

Pour atteindre la station de cigognes à partir de la gare ou du centre de Möhlin en direction de Ryburg, passer sous le pont du chemin de fer. À pied ou en vélo, tourner dans la Rappertshäusernstrasse, et la station se trouve juste à côté de la place de jeu dans la Güterstrasse.

Partager cet article sur :

Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Vos interlocuteurs

Dr. Urs Ch. Hofmeier

Directeur général

Tél. +41 61 825 51 51
urs.hofmeier@saline.ch

Carlo Habich

Membre de la direction,
Responsable du développement des champs de forage

Tél. +41 61 825 51 51
carlo.habich@saline.ch

Saline.ch sur les réseaux sociaux

Facebook

Twitter

Articles connexes

Au secours du lucane cerf-volant et du capricorne du chêne
20.11.2020