logo-nsp-bigger

« Les objectifs de développement durable doivent devenir tangibles pour le personnel »

En 2015, les États membres de l’ONU ont défini 17 objectifs de développement durable (ODD). La Suisse s’est elle aussi engagée à mettre ces objectifs en œuvre au niveau national d’ici 2030. Les Salines Suisses ont décidé volontairement de contribuer à 6 de ces 17 objectifs. Urs Hofmeier explique dans cette interview les raisons d’un tel engagement ainsi que les objectifs concrets que l’entreprise souhaite atteindre.

Dr. Urs Ch. Hofmeier, Geschäftsführer der Schweizer Salinen
Urs Ch. Hofmeier, CEO Salines Suisses: « La durabilité est déjà présente dans l'esprit de nombreux collaborateurs. »

Les objectifs de développement durable n’ont pas de caractère contraignant pour l’économie privée. Pourquoi les Salines Suisses s’engagent-elles néanmoins ?

Nous sommes conscients que ces objectifs ambitieux ne pourront être atteints que main dans la main avec l’économie et d’autres acteurs de la société. L’ONU a d’ailleurs incité les entreprises à faire preuve de créativité et à recourir à leur capacité d’innovation pour surmonter les défis d’un développement économique, écologique et social durable. Notre but est d’apporter une importante contribution à cet effet. Nous sommes conscients de prélever une précieuse ressource de la nature. C’est pourquoi nous avons mis en vigueur en 2021 la stratégie de développement durable avec la vision de devenir la saline de sel ignigène la plus durable au monde.

À travers cette stratégie, vous voulez contribuer à six ODD. Quelle est votre priorité ?

La priorité porte très clairement sur l’objectif stratégique d’atteindre la neutralité climatique d’ici 2040. Pour cela, nous devons réduire nos émissions de gaz à effet de serre, en particulier celles de CO2, par l’amélioration des processus. Cela nécessite le recours à des énergies renouvelables et des matériaux respectueux du climat ainsi que des améliorations dans la production.

 

Qu’est-ce que cela signifie concrètement ?

L’un des six ODD est intitulé « Eau propre et assainissement ». Le projet « Closed Loop » a été créé dans ce but. À l’avenir, nous voulons remettre en circulation et réinjecter dans le circuit l’eau utilisée pour la production de sel. Pour atteindre l’objectif « Énergie propre et à prix abordable », nous avons augmenté la puissance de notre centrale hydroélectrique de Bex. De nouvelles surfaces photovoltaïques sont actuellement en planification à Schweizerhalle et Riburg. Notre fonds pour la nature Salzgut fournit une importante contribution en vue de l’ODD « Vie terrestre ». Finalement, c’est toujours un ensemble de mesures qui mène vers les différents objectifs. Dans notre rapport sur le développement durable, nous mettons cette interaction en évidence afin que l’on comprenne clairement quel objectif est visé par quelle mesure.

Avec les fonds de la nature salzgut, les Salines Suisses soutiennent la protection de la nature autour des zones d'extraction de Riburg, Schweizerhalle et Bex.
Photovoltaikanlage Schweizerhalle Schweizer Salinen
La nouvelle installation photovoltaïque assure une plus grande durabilité et sécurité d'approvisionnement aux Salines Suisses.

Les ODD ne sont-ils pas quelque chose d’abstrait, de difficile à saisir par les collaborateurs dans leur travail quotidien ?

Si, en effet. Cela veut dire que nous devons décliner ces objectifs dans notre travail quotidien, afin que chaque collaborateur sache clairement quelle peut être sa contribution à leur réalisation. Les objectifs de développement durable doivent devenir tangibles pour le personnel. En plus de grandes lignes directrices et d’objectifs à atteindre, cela implique aussi des instructions très concrètes pour le travail quotidien. Chaque activité aura ainsi un lien direct avec les objectifs. Une autre chose est également très importante : en incitant nos collaborateurs à réfléchir au thème de la durabilité et à introduire leurs propres idées, nous suscitons l’engagement de chacun à penser autrement et à agir de manière plus durable. Même les petites mesures ont un grand effet à long terme. Nos collaborateurs sont par exemple très motivés par le projet « Bike to Work », ils utilisent le distributeur d’eau plutôt que des bouteilles en PET et soumettent également de précieuses suggestions pour économiser l’électricité au bureau ou améliorer les processus et ménager les ressources. Ce qui prouve que beaucoup de collaboratrices et de collaborateurs sont déjà pleinement conscients des enjeux du développement durable.

Quels sont les principaux défis pour atteindre les objectifs ?

En matière de neutralité climatique, LA solution pour une entreprise n’existe pas. Nous devons donc nous pencher quotidiennement sur la question : comment pouvons-nous améliorer l’efficience énergétique et réduire les émissions ? Cela nécessite de l’esprit d’innovation. Il est important de toujours considérer le développement durable dans toutes ses dimensions – économique, écologique et sociale. Cette multiplicité ainsi que la complexité qu’elle implique sont un challenge pour chacune et chacun d’entre nous. Je veux dire que toute la chaîne de création de valeur doit coopérer. Nos principaux leviers pour réduire les émissions se situent notamment dans les domaines du transport, des emballages, des produits chimiques et de l’énergie – pas à pas, fournisseurs et clients doivent donc échanger et travailler à des solutions pour progresser ensemble.

Les Salines Suisses se sont engagées à atteindre les six objectifs de développement durable suivants :

Partager cet article sur :

Vos interlocuteurs

Dr. Urs Ch. Hofmeier

CEO

Tél. +41 61 825 51 51
urs.hofmeier@saline.ch

Carlo Habich

Délégué pour l’exploration et la durabilité

Tél. +41 61 825 51 51
carlo.habich@saline.ch

Articles connexes