18 fois protection de la nature et du paysage

Environ quatre mois après le lancement du fonds pour la nature «Salzgut», 18 projets de conservation de la nature et des paysages sont sur le point de débuter. Ils se situent dans la région de Bex dans le canton de Vaud et dans plus de 20 communes du nord-ouest de la Suisse. Un total de près de 400’000 francs suisses de soutien financier est disponible cette année.

Le Dr Urs Ch. Hofmeier, directeur des Salines Suisses, se réjouit de la diversité des projets présentés. Au total, 18 d’entre eux ont été sélectionnés par le comité d’experts en avril et commenceront la mise en œuvre cette année. Certains d’entre eux seront achevés en 2020 déjà.

Andreas Bernasconi, chef du bureau du fonds pour la nature «Salzgut», explique : « Les projets approuvés favorisent la diversité des espèces de notre flore et faune indigènes et apportent ainsi une contribution précieuse à la biodiversité. »

Le fonds pour la nature «Salzgut» a été créé en 2019 à l’initiative des Salines Suisses, en étroite collaboration avec diverses associations de protection de la nature et de l’environnement et des représentants des communes et des cantons. Avec le fonds pour la nature, les Salines Suisses et leurs propriétaires, les 26 cantons et la Principauté du Liechtenstein, veulent récompenser la patience et la générosité des gens vivant dans le voisinage des salines.

L’accent est mis sur les projets locaux dans les communes où les Salines Suisses extraient notre sel. Il s’agit actuellement de Bex dans le canton de Vaud, Pratteln et Muttenz dans le canton de Bâle-Campagne et de Rheinfelden et Möhlin dans le canton d’Argovie. En outre, le fonds pour la nature soutient des projets dans les alentours de Bex et dans d’autres régions du nord-ouest de la Suisse.

Un aperçu des 18 projets soutenus peut être consulté à l’adresse suivante https://salzgut.ch/fr/#carte

Trois exemples de projets de soutien local

Le Bélier écolo

La Municipalité de Bex s’implique activement dans le développement durable. Pour faire connaître et soutenir son engagement, elle prévoit de créer une publication annuelle, publiée de 2020 à 2023 toujours en novembre. La publication informera des richesses environnementales de la commune et présentera des actions que tout citoyen peut mener. Dans la première édition sera montré un projet qui a pour but d’aménager des habitats naturels dans des zones forestières pour protéger les couleuvres.

Biodiversité dans le Melerfeld

Les terres agricoles sont souvent caractérisées par une faible diversité des espèces. Afin de changer cela dans le «Melerfeld» dans la vallée inférieure du Fricktal (AG), le projet du Natur- und Vogelschutz Möhlin [Association de protection de la nature et des oiseaux, Möhlin], améliore de manière ciblée et ensemble avec les agriculteurs les zones entre les champs. Les agriculteurs qui créent des pâturages permanents structurés, des lisères des champs ou d’autres zones spéciales reçoivent les contributions y nécessaires. Le projet bénéficie à des espèces animales et végétales rares ou menacées, notamment l’alouette des champs et la chouette chevêche.

Capricorne du chêne et lucane

Le capricorne du chêne et le lucane vivent exclusivement dans le bois mort des chênes. Cependant, les deux espèces de coléoptères sont très menacées. C’est pourquoi la commune bourgeoise de Bâle, propriétaire de la forêt ‘Hardwald’ de Muttenz (BL) riche en chênes, donne des habitats de remplacement aux deux coléoptères dans le cadre de son projet. Les animaux trouvent un nouveau foyer, par exemple dans de vieilles souches de bois et des troncs de différentes tailles qui sont déposés pour eux dans la forêt.

De plus amples informations sur les autres projets financés sont disponibles à l’adresse suivante : www.salzgut.ch.

Partager cet article sur :

Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Vos interlocuteurs

Dr. Urs Ch. Hofmeier

Directeur général

Tél. +41 61 825 51 51
urs.hofmeier@saline.ch

Carlo Habich

Membre de la direction,
Responsable du développement des champs de forage

Tél. +41 61 825 51 51
carlo.habich@saline.ch

Saline.ch sur les réseaux sociaux

Facebook

Twitter

Articles connexes

«Nous avons besoin d’une planification sûre pour l’approvisionnement en sel»
30.06.2020