«Monsieur Berger, pourquoi le sel à dégeler se vend-il aussi en été ?»

En été, on ne pense guère au sel à dégeler. En plaine, il n’y a pas la moindre trace de neige et les routes, loin d’être glacées, scintillent sous l’effet de la chaleur. Alors pourquoi les Salines Suisses doivent-elles malgré tout emmagasiner des montagnes de sel à dégeler durant les mois d’été ?

Le concept d’approvisionnement des Salines Suisses est basé sur ses propres capacités de stockage, mais également celles de ses clients. Entre avril et octobre, les Salines Suisses approvisionnent donc les entrepôts de la clientèle dans le cadre du remplissage estival.

Cela peut surprendre car, avec les températures actuelles, il n’y a pas lieu d’utiliser du sel à dégeler. Mais grâce à l’approvisionnement estival, les Salines Suisses peuvent répartir la production et les livraisons de manière plus ou moins équilibrée sur toute l’année.

Meilleur marché qu’en hiver

Pour les grossistes et les cantons, il est plus attrayant d’acheter le sel à dégeler en été, car les prix sont plus bas. « Par ailleurs, la clientèle peut ainsi se préparer sans stress à la dure saison hivernale et disposer de stocks suffisants en temps voulu », explique Oliver Berger, responsable du commerce du sel à dégeler auprès des Salines Suisses.

« Au début mars, nous contactons nos gros clients pour nous renseigner sur l’état de leurs stocks », ajoute-t-il. Ces informations sont très importantes pour les Salines Suisses. Car cela leur permet d’évaluer les besoins en sel à dégeler et d’éviter des pénuries et des difficultés d’approvisionnement durant les mois d’hiver.

Bien équipé pour les mois d’hiver

Grâce à cette planification précoce, les Salines Suisses sont capables de livrer en tout temps, même en cas d’urgence. En cas de nécessité, les Salines garantissent une livraison de sel à dégeler dans un délai de 16 heures n’importe où en Suisse.

Oliver Berger le sait : « Durant les mois d’hiver, avec le gel et les précipitations, cela peut être vital, car un seul jour durant lequel des artères de communication ne sont pas praticables en raison de la neige et de la glace risque de perturber des secteurs essentiels de la société et d’entraîner des pertes économiques importantes.»

Le sel sel à dégeler ent assure une plus grande sécurité sur les routes en hiver.

Partager cet article sur :

Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Vos interlocuteurs

Dr. Urs Ch. Hofmeier

Directeur général

Tél. +41 61 825 51 51
urs.hofmeier@saline.ch

Carlo Habich

Membre de la direction,
Responsable du développement des champs de forage

Tél. +41 61 825 51 51
carlo.habich@saline.ch

Saline.ch sur les réseaux sociaux

Facebook

Twitter

Articles connexes

«Monsieur Plattner, quelle quantité de sel les Salines Suisses exportent-elles?»
15.09.2020