Un bas-marais sorti d’un profond sommeil

Les bas-marais sont des habitats importants pour les espèces animales et végétales rares. Il y a un peu plus d’un an, le bas-marais de Nuglar/SO était encore envahi par des buissons et du vieux bois. Un groupe de projet a décidé de s’occuper de ce biotope et d’entreprendre sa revalorisation écologique. Le projet a été soutenu par le fonds pour la nature « Salzgut » des Salines Suisses.

La bas-marais de Bodenmatt avant l'amélioration écologique.

Criquets ensanglantés, couleuvres à collier et libellules sont des espèces typiques d’un bas-marais. Mais des espèces végétales variées telles que la reine-des-prés, le cirse maraîcher ou le populage des marais poussent également dans ces zones humides.

Le bas-marais de Bodenmatt au nord de Nuglar/SO abrite aussi ces différentes espèces. Pourtant, une telle diversité n’était pas une évidence. En effet, ce biotope n’avait plus été entretenu depuis des années. Des buissons denses et du bois avaient envahi la zone au fil du temps et le sol était recouvert de nombreux troncs et branchages.

Les paysages traditionnels devraient être préservés

Grâce à l’initiative de la commune de Nuglar-St. Pantaleon la situation a changé. Un groupe de projet a décidé de s’occuper du bas-marais de Bodenmatt afin de réhabiliter ce paysage unique de la commune.

Felix Berchten, chef de projet de la commune de Nuglar-St. Pantaleon, souligne l’importance du projet : « Les bas-marais sont protégés en Suisse. Ils offrent un habitat naturel à des espèces animales et végétales rares. Par ailleurs, les sols des marais disposent d’une importante capacité de stockage de l’eau et de captage du CO».

Le Brunnenbach a également été débarrassé de ses branches.

Renaturisation du bas-marais  

L’objectif était de renaturiser cette précieuse zone humide et d’offrir aux espèces animales et végétales indigènes un habitat plus vaste. Grâce au soutien financier du fonds pour la nature « Salzgut » des Salines Suisses, le groupe de projet a déjà pu mettre en place une grande partie des mesures de revalorisation écologique.

L’hiver dernier, de nombreux buissons et végétaux ont été retirés de cette zone de 4000 m2. « C’était une étape essentielle pour réduire la perte d’humidité de la zone, augmenter à nouveau le stockage de l’eau dans le sol et offrir à la végétation du sol une meilleure exposition au soleil », explique Felix Berchten.

Nettoyage du Brunnenbach

Pour augmenter encore la diversité des espèces, le groupe de projet a planté différents arbustes à épines et baies tels que de la bourdaine, des églantiers, des prunelliers, des aubépines et des nerpruns. « De tels arbrisseaux sont particulièrement importants pour la structure du paysage et servent d’abris et de sources de nourriture aux espèces animales du marais », déclare Felix Berchten.

Les participants au projet ont également retiré de nombreux troncs et branchages du marais et de la rivière qui traverse le bas-marais.

Maintenant le ruisseau peut s'étendre à nouveau.

Un entretien assuré à long terme

Afin que le bas-marais ne soit plus jamais étouffé par la végétation, la commune de Nuglar-St. Pantaleon s’occupera activement de son entretien à l’avenir.

« Les mesures de revalorisation écologique ont été en grande partie mises en œuvre. Maintenant, il s’agit d’assurer un entretien approprié à long terme. Pour cela, il faudra notamment tondre régulièrement la zone », déclare Felix Berchten. Il est convaincu que le bas-marais de Bodenmatt offrira ainsi un habitat à des espèces animales et végétales rares encore plus nombreuses à l’avenir.

Partager cet article sur :

Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Vos interlocuteurs

Dr. Urs Ch. Hofmeier

Directeur général

Tél. +41 61 825 51 51
urs.hofmeier@saline.ch

Carlo Habich

Délégué pour l’exploration et la durabilité

Tél. +41 61 825 51 51
carlo.habich@saline.ch

Saline.ch sur les réseaux sociaux

Facebook

Twitter

Articles connexes

« Monsieur Savary, pourquoi les Salines Suisses vendent-elles également du sel à dégeler en été »
23.11.2021
Les Salines Suisses se préparent activement à l’arrivée de l’hiver
11.11.2021
FC Rheinfelden : « Nous encourageons de manière ciblée le football féminin »
21.10.2021