Les Salines Suisses se préparent activement à l’arrivée de l’hiver

Pour que les cantons de Suisse passent un hiver en toute sécurité et disposent de suffisamment de sel à dégeler, les Salines Suisses planifient les besoins des mois à l’avance. Mais la Suisse est-elle bien préparée à affronter les mois à venir ?

Les entrepôts des Salines sont bien remplis.

Les Salines Suisses ont livré près de 170 000 tonnes de sel à dégeler au cours de l’hiver 2020/21. Après cette période particulièrement neigeuse, les entrepôts étaient presque vides au début de cet automne.

La situation a évolué depuis. Ces dernières semaines, la production des Salines de Riburg et de Schweizerhalle a fonctionné à plein régime. L’objectif était d’arriver à stocker 200 000 tonnes de sel à dégeler dans les différents entrepôts avant le début de l’hiver, ce qui a été atteint début novembre 2021. Ainsi et grâce à une production continue, les Salines Suisses peuvent garantir l’approvisionnement de la Suisse en sel.

Une planification prévisionnelle

« La production a beaucoup travaillé pour que nous puissions remplir nos entrepôts de sel dans un délai très court », déclare Serge Savary, développeur commercial du domaine Taufix. C’est sous cette marque que le sel à dégeler est vendu en Suisse. Mais comment sont calculés les besoins en sel Taufix pour l’hiver à venir ?

« Nous nous basons d’une part sur les expériences des années précédentes et, d’autre part, sur les prévisions météorologiques à long et court termes. Actuellement, ces données indiquent que les températures hivernales seront dans la moyenne », explique-t-il. Il est néanmoins difficile d’évaluer précisément les besoins.

Pour s’en rendre compte, il suffit de comparer les mois de janvier des deux dernières années : les Salines ont ainsi livré douze fois plus de sel en janvier 2021 qu’en janvier 2020. Une comparaison sur plusieurs années montre aussi les importantes variations auxquelles les Salines Suisses peuvent être confrontées. Ces 15 dernières années, les quantités de sel vendues ont varié entre 120 000 tonnes et 360 000 tonnes par an.

Une planification flexible pour un hiver plus sûr

Une planification prévisionnelle et flexible est primordiale. « Nos propriétaires, les 26 cantons et la principauté de Liechtenstein, nous ont mandatés pour que nous approvisionnions la Suisse en sel à tout moment, en tout lieu et en quantité suffisante », explique Serge Savary.

Outre un concept de stockage bien conçu, les capacités de production et les prestations logistiques disponibles sont également décisives pour que tout se déroule sans incident en cas d’arrivée soudaine de l’hiver. Les entrepôts des grands comptes Taufix sont également remplis dans le cadre du réapprovisionnement estival.

Serge Savary déclare : « Cela est primordial en particulier les mois d’hiver, où il gèle. Seul un approvisionnement sûr en sel à dégeler permet de garantir la mobilité sur les routes suisses en cas de gel et de neige.»

Partager cet article sur :

Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Vos interlocuteurs

Dr. Urs Ch. Hofmeier

Directeur général

Tél. +41 61 825 51 51
urs.hofmeier@saline.ch

Carlo Habich

Délégué pour l’exploration et la durabilité

Tél. +41 61 825 51 51
carlo.habich@saline.ch

Saline.ch sur les réseaux sociaux

Facebook

Twitter

Articles connexes

« Monsieur Savary, pourquoi les Salines Suisses vendent-elles également du sel à dégeler en été »
23.11.2021
FC Rheinfelden : « Nous encourageons de manière ciblée le football féminin »
21.10.2021