« Monsieur Häring, pourquoi les Saldome sont-ils en bois suisse ? »

Christoph Häring, président du conseil d’administration du groupe Häring à Eiken, est la 4e génération à diriger l’entreprise de construction en bois fondée en 1879. Une des spécialités de Häring est, entre autres, la construction de structures porteuses en bois, imposantes et économiques comme celles qui ont été réalisées pour les deux Saldome des Salines Suisses destinés au stockage du sel.

Monsieur Häring, qu’est-ce qui vous fascine le plus dans le bois ?

Le bois est une matière première naturelle et renouvelable. Ses propriétés en font depuis toujours un matériau de construction idéal. Le bois se travaille facilement et avec peu d’énergie. En plus, malgré son faible poids, il est particulièrement résistant.

Le groupe Häring a remporté le Prix SVC Nordschweiz 2019. A quoi devez-vous ce succès ?

Pour assurer la pérennité d’une entreprise sur le marché pendant 140 ans et plus, il faut une vision et faire preuve d’une grande volonté et capacité d’endurance. Nous sommes la quatrième génération intimement convaincue de l’intérêt du bois comme matériau de construction et nous disposons d’un vaste éventail de compétences. Pour être performante, une entreprise doit être capable de prendre des risques et d’innover.

Pourquoi le groupe Häring mise-t-il sur le bois suisse ?

De nos jours, il est non seulement judicieux, mais aussi quasi obligatoire du point de vue écologique d’utiliser des ressources qui poussent à portée de main. La forêt suisse se renouvelle chaque année. Mais l’économie n’utilise pas plus de la moitié de ce bois. Par ailleurs, les discussions sur le climat entraînent un changement de mentalité en ce qui concerne les matériaux de construction. Aujourd’hui, nombre de maîtres d’ouvrage et de planificateurs privilégient clairement les matières premières issues de stocks locaux. Utiliser du bois local est aussi un moyen de promouvoir notre pays, pauvre en matières premières !

Le groupe Häring s’occupe de tout, de la planification et du développement à la vente en passant par la production et le montage. Pourquoi ?

Depuis quelques années, les technologies de construction moderne en bois bénéficient d’une attention particulière à l’échelle internationale. Dans ce domaine, nous jouons un rôle de pionnier. Au cours de son histoire, Häring a élargi ses compétences dans le domaine de la recherche appliquée et de la planification, de l’ingénierie, de la production et de la réalisation, c’est-à-dire tout au long de la chaîne de création de valeur. Aujourd’hui, nous livrons des structures porteuses spéciales dans le monde entier, ouvrons des sites de production dans le cadre de joint ventures en Asie ou partageons nos compétences par le biais du transfert de technologie.

Häring a construit les deux entrepôts de sel « Saldome » des Salines Suisses. L’un de ces deux dômes est le plus grand d’Europe. Comment avez-vous eu cette idée ?

Vers l’an 2000, les Salines Suisses ont dû faire face à des difficultés de livraison de sel à dégeler suite à des mois d’hiver particulièrement rigoureux. Elles ont ensuite souhaité disposer d’un vaste entrepôt supplémentaire. Nous savions qu’une construction en bois répondrait parfaitement à ce besoin, que le sel imprègne même le bois et que les grandes quantités de sel sont stockées en vrac ce qui permet d’opter pour un dôme de couverture. Pour la forme et la construction alvéolaire, nous nous sommes inspirés de la nature.

Partager cet article sur :

Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Vos interlocuteurs

Dr. Urs Ch. Hofmeier

Directeur général

Tél. +41 61 825 51 51
urs.hofmeier@saline.ch

Carlo Habich

Membre de la direction,
Responsable du développement des champs de forage

Tél. +41 61 825 51 51
carlo.habich@saline.ch

Saline.ch sur les réseaux sociaux

Facebook

Twitter

Articles connexes

Plus d’énergie verte dans le réseau de Bex
27.03.2020