Actualités et événements

17. Déc

Mesures sismiques dans la zone de concession

Les Salines Suisses procèderont probablement à des mesures sismiques dans la zone de concession du canton de Bâle-Campagne au cours du deuxième semestre 2020.

Rütihard Muttenz

Extraction de sel peu agressive sous le Rütihard

Les champs de forage utilisés actuellement par la Saline de Schweizerhalle permettent de fournir à l’échelle régionale et suisse du sel de qualité aux ménages, à l’agriculture, à l’industrie et au secteur pharmaceutique jusqu’en 2025 seulement. L’exploitation de nouveaux gisements de sel souterrains doit commencer au plus tard à cette date pour que les Salines Suisses soient en mesure de remplir leur contrat d’approvisionnement. Les Salines Suisses prennent les critiques de la population locale très au sérieux et cherchent à établir un dialogue constructif. Elles s’engagent à respecter les amoureux du paysage tout comme le paysage lui-même lorsque le sel sera extrait sous le Rütihard.

Le plus important pour commencer : le Rütihard reste le Rütihard.

  • Le Rütihard reste accessible au public. Les promenades à pied, à vélo ou à cheval restent possibles à tout moment. Le Rütihard demeure un espace pour tous.
  • Le Rütihard reste un lieu de tranquillité. L’extraction souterraine de sel est silencieuse, les travaux de mise en œuvre sont de courte durée et menés de manière aussi respectueuse de l’environnement que possible.
  • Le Rütihard reste un sol fertile.L’extraction de sel et l’agriculture sont toujours allées de pair. L’extraction de sel ne laisse aucune trace visible.
  • Le Rütihard reste un voisin agréable. Les travaux préparatoires ne sont audibles qu’à proximité immédiate. Les méthodes de forage lentes n’entrainent aucune vibration et ne portent pas préjudice aux bâtiments.

L’extraction de sel durable respecte la nature

Engagement en faveur d’un dialogue avec la population

Les Salines Suisses prennent les préoccupations de la population de Muttenz très au sérieux. L’entreprise reconnaît la valeur du Rütihard en tant que terre agricole fertile et zone de loisirs appréciée. Les Salines Suisses s’engagent à limiter aussi bien la durée que l’impact en surface de l’extraction de sel souterraine.

La Bourgeoisie et le Conseil communal de Muttenz ont lancé une vaste procédure de dialogue incluant les Salines Suisses. Cette procédure est gérée par deux médiateurs expérimentés. De plus amples informations ainsi que les communiqués relatifs aux discussions sur le Rütihard sont disponibles sous www.dialogruetihard.ch.

L’extraction de sel locale est incontournable

Sans les gisements de sel situés en profondeur sous le Rütihard, les réserves nationales de sel de la Saline de Schweizerhalle seront épuisées au plus tard en 2025. Même s’il était possible d’extraire du sel sur des sites moins adaptés, sans le sel du Rütihard, il manquerait à la saline de Schweizerhalle 4,5 millions de tonnes de sel, une quantité qui permettrait d’assurer l’approvisionnement sur 25 ans environ. Les Salines Suisses ont évalué tous les sites à leur disposition conformément à leur concession. Étant donné la longue durée nécessaire à la planification et la mise en œuvre d’un forage, d’autres champs salins ne peuvent pas être exploités à temps. Ils le seront dans le cadre d’étapes ultérieures.

Sonder pour extraire le sel en toute sécurité

Les sondages forés sont une étape standard de la procédure d’exploitation d’une nouvelle région de production. Ils fournissent des données précises et indispensables sur la géologie et l’hydrogéologie locales afin de clarifier les détails d’une exploitation sûre des gisements de sel, ici au Rütihard. Par ailleurs, ces deux sondages permettent de répondre aux dernières questions relatives à l’étendue et à la qualité du gisement de sel. Les Salines Suisses avaient obtenu un permis de forage dès 2016, mais avaient repoussé les sondages au printemps 2018 pour avoir le temps de mener les discussions sur leurs conditions cadres. Le premier sondage a finalement été lancé en janvier 2019 et le deuxième, en octobre 2019. Les forages annoncés ont été réalisés conformément aux prescriptions du Département de l’environnement et de l’énergie (Amtes für Umweltschutz und Energie AUE) et en étroite collaboration avec le Conseil communal et la Bourgeoisie de Muttenz, propriétaire foncier. Afin de fournir une étude aussi étayée que possible, les sondages forés ont été accompagnés par des spécialistes indépendants en plus des géologues expérimentés des Salines Suisses.

Une mise en service rapide

L’extraction de sel dans le sous-sol est associée à des travaux de construction temporaires, d’une durée de 4 à 6 semaines, et à une certaine gêne pour le voisinage. L’outil de forage permettant l’exploitation du gisement de sel s’enfonce à environ 300 mètres de profondeur et est audible à proximité immédiate. Si nécessaire, des protections acoustiques sont installées.

Pour chacun des quelque 6 à 8 puits d’extraction par étape, une foreuse mobile creuse lentement le sol pendant env. 4 à 6 semaines.

Pour la pose des conduites enfouies, des tranchées sont creusées puis remblayées avant de bénéficier d’une revitalisation réalisée avec l’assistance d’un expert cantonal. Les tranchées mesurent généralement un bon mètre de profond et jusqu’à deux mètres de large. La longueur varie en fonction des besoins.

La pose des conduites dure environs six mois par étape.

Après la pose des conduites, les tranchées sont remblayées dans les règles de l’art et recultivées.

Une exploitation respectueuse de l’environnement

La mise en service d’un champ de forage dure environ un an et va généralement permettre d’extraire du sel pendant 10 à 20 ans. Ce processus est inaudible et invisible en surface. Après une phase d’inactivité et d’observation de plusieurs années, les puits sont obturés de manière sûre et tous les éléments de construction sont démontés en accord avec les propriétaires fonciers et les exploitants.

Après la mise en service d’un champ de forage, il est généralement possible d’extraire du sel pendant 10 à 20 ans (à chaque étape), de manière inaudible et invisible.

Protection des espaces de vie et de loisirs

Les Salines Suisses mènent leurs activités de forage et d’extraction de sel en sous-sol dans le plus grand respect de l’environnement. Elles observent évidemment l’ensemble des directives et restent généralement nettement en dessous des valeurs limites légales. Comme l’extraction de sel est intégralement souterraine, le sol reste exploitable par le secteur agricole ou disponible pour les loisirs tout au long de l’activité, à l’exception de très peu de surfaces. Pendant toute la période de production de sel, les salines travaillent en étroite collaboration avec des spécialistes externes des autorités cantonales ainsi que des experts en sol.

Les sites de forage peuvent être utilisés à des fins écologiques (comme ici avec un « hôtel pour les abeilles » et un étang pour les amphibiens).

Recultiver les terres de manière responsable

Une fois l’exploitation de sel terminée, les terrains sont soigneusement recultivés ou renaturés. La situation actuelle montre bien que la biodiversité est préservée pendant et après la cessation de l’activité d’extraction de sel.