La sécurité de l’approvisionnement en sel, même au temps du coronavirus

La crise du coronavirus a également mis à l’épreuve les Salines Suisses. Marcel Plattner, développeur du secteur sel de cuisine des Salines Suisses, nous explique quelles sont les leçons à tirer de ces derniers mois. 

Monsieur Plattner, au mois de mars de l’année dernière, les Salines Suisses ont vendu six fois plus de sel de cuisine et de sel régénérant que d’habitude. Cette tendance s’est-elle atténuée depuis?

Oui, la tendance s’est atténuée. Pendant l’été, les ventes sont revenues à la normale. Mais depuis le milieu de l’automne, les chiffres de vente ont à nouveau augmenté. Cela s’explique vraisemblablement par les nouvelles restrictions imposées par le coronavirus. Mais les salines sont prêtes à faire face à cette demande.

Quelles leçons les Salines Suisses ont-elles tirées de la soudaine augmentation de la demande en sel de cuisine et en sel régénérant en mars dernier?

On peut constater que nos processus ont fait leurs preuves. La qualité de la communication et de la coordination a joué un rôle central. Il ne suffit pas de planifier correctement la production de sel, il faut également prévoir et acheter à temps les composantes des emballages. Mais grâce à une coordination rapide entre les achats, la production, les fournisseurs et les clients, nous avons parfaitement relevé le défi.

Nous avons pu nous appuyer sur notre expérience dans le domaine du service hivernal: nous avons l’habitude d’augmenter notre production et l’ensemble des processus en peu de temps en cas d’urgence. À cela s’ajoute que les Salines Suisses évoluent sans cesse et mettent tout en œuvre pour être aussi agiles et efficaces que possible en s’orientant sur les besoins de la clientèle. Nous pouvons ainsi optimiser sans cesse la planification de notre production.

Actuellement, comment faites-vous pour prévenir toute pénurie dans les magasins?

 Nous sommes en étroit contact avec nos clients et savons toujours où en est la situation des stocks. En tant que fournisseur attitré du marché suisse, nous sommes préparés aux fortes fluctuations des ventes tant au niveau technique que logistique, notamment lorsqu’il s’agit d’assurer l’approvisionnement de toute la Suisse en sel à dégeler. L’importance d’une production de sel indigène et d’un approvisionnement fiable et flexible est une fois de plus clairement démontrée ici.

Partager cet article sur :

Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Vos interlocuteurs

Dr. Urs Ch. Hofmeier

Directeur général

Tél. +41 61 825 51 51
urs.hofmeier@saline.ch

Carlo Habich

Délégué pour l’exploration et la durabilité

Tél. +41 61 825 51 51
carlo.habich@saline.ch

Saline.ch sur les réseaux sociaux

Facebook

Twitter

Articles connexes

Activité intense aux Salines Suisses
05.02.2021