Interview d’Urs Hofmeier : « Nous sommes implantés dans la région depuis 185 ans et c’est avec plaisir que nous soutenons la FFLS Pratteln dans le demi-canton de Bâle-Campagne »

Dr. Urs Ch. Hofmeier, Geschäftsführer der Schweizer Salinen
Dr. Urs Ch. Hofmeier, directeur des Salines Suisses,

À titre privé, quelle relation avez-vous avec la lutte suisse ?

Dans la lutte suisse, le sentiment d’appartenance et la solidarité sont importants. Le fair-play, le respect et le sens des réalités sont au cœur de ce sport. Ces valeurs sont également très importantes à mes yeux.

Cela explique-t-il également le lien qui existe entre les Salines Suisses et la Fête fédérale de lutte et des jeux alpestres ?

La lutte suisse allie avec bonheur tradition et sport de performance. Comme la Fête fédérale de lutte et des jeux alpestres, les Salines Suisses entretiennent également une tradition suisse remontant à bien longtemps avec la production de sel. Dans la région entourant Pratteln, nous sommes implantés depuis 185 ans et c’est avec plaisir que nous soutenons un événement qui se déroule ici tout en rayonnant dans toute la Suisse. Des valeurs telles que la performance, l’agilité, le respect et la proximité avec la nature nous relient. Elles sont importantes aussi bien dans la lutte suisse qu’aux Salines Suisses.

Qu’est-ce qui motive les Salines Suisses à être sponsor de la couronne et à parrainer un prix vivant ?

Nous assurons un approvisionnement durable de la Suisse en sel. Et notamment en sel d’affouragement pour vaches, chevaux, chèvres et moutons. C’est également parce qu’elles exploitent souvent le sel local main dans la main avec l’agriculture que les Salines Suisses ont traditionnellement un lien très étroit avec cette importante branche professionnelle. Nous sommes très fiers de pouvoir décerner un prix aussi prestigieux.

Comment le nom « Salina Helvetica » a-t-il été choisi pour le prix vivant, à savoir une jument fribourgeoise noire ?

Le nom « Salina » a une importance toute particulière pour nous. Avec le projet « Salina Helvetica », nous voulons développer notre offre touristique en familiarisant nos visiteurs et visiteuses avec le monde du sel sur les trois sites de Pratteln, Rheinfelden/Möhlin et Bex et leur permettre de vivre des expériences inoubliables en lien avec le sel. Nous souhaitons par ailleurs offrir une nouvelle alternative d’excursion dans la région dans laquelle nous sommes ancrés.

Le pavillon des prix ressemble aux deux Saldome de Riburg. Quel est le rayonnement des Saldome pour la région ?

Les deux halles de stockage en forme de coupoles de Riburg, canton d’Argovie, sont des emblèmes architecturaux de la région et sont essentiels pour le stockage du sel en Suisse. Le Saldome 2 inauguré en 2012 est la plus grande coupole en bois d’Europe. Avec 120 m de portée et plus de 30 m de hauteur, cette imposante construction peut contenir env. 120 000 tonnes de sel. Sa surface au sol correspond à environ un terrain de foot et demi. Au total, les deux Saldome ont une capacité de près de 200 000 tonnes de sel et permettent de garantir l’approvisionnement en sel de la Suisse même en cas d’hiver particulièrement rigoureux.

Partager cet article sur :

Vos interlocuteurs

Dr. Urs Ch. Hofmeier

Directeur général

Tél. +41 61 825 51 51
urs.hofmeier@saline.ch

Carlo Habich

Délégué pour l’exploration et la durabilité

Tél. +41 61 825 51 51
carlo.habich@saline.ch

Saline.ch sur les réseaux sociaux

Articles connexes

Les granges – de petits bijoux pour une nature diversifiée