« Fassbare Natur » : le projet de plantes en fûts lancé par « natürlich Möhlin » contribue à la biodiversité

« Plus de nature, moins de gravier » tel est l’objectif déclaré de la CI « natürlich Möhlin ». Avec plus d’une vingtaine de fûts de chêne transformés en bacs à plantes, Werner Erni, initiateur de la CI, et son équipe tentent depuis avril 2022 de promouvoir la biodiversité à Möhlin. Ils sont soutenus par la population et notre fonds pour la nature « Salzgut ».

Le coup d’envoi de l’action « fassbare Natur », soutenue par le fonds pour la nature « Salzgut » des Salines Suisses, a été donné il y a près de six mois sur la place de la mairie de Möhlin. Au total, 23 fûts de chêne contenant des mélanges de plantes aux intitulés éloquents, tels que « Prairie pour abeilles », « Joie des bourdons » ou « Source de nectar » composés de fleurs comme la sauge d’hiver, la buphtalme à feuilles de saule ou la cymbalaire des murs, ont été répartis sur 18 sites. Ces mélanges judicieusement sélectionnés font surtout la joie des abeilles sauvages et des papillons qui ont ainsi de quoi se nourrir les mois d’été et d’automne généralement plus pauvres. Werner Erni, un des initiateurs du projet « natürlich Möhlin », ne peut pas encore se prononcer sur le succès de cette opération.

Boîte à coccinelles dans un tonneau à plantes
Décoration amusante : pour que le paysage urbain de Möhlin soit encore plus coloré, de jolies coccinelles ont été peintes à partir de vieilles boîtes de conserve.

Plus de sensibilisation à la biodiversité de Möhlin

« Évaluer les résultats à court terme n’est pas chose facile », déclare Werner Erni. Malgré le soutien actif des nombreux parrains et marraines qui sont intervenus pour entretenir les plantes dans les fûts à vin, la longue période de chaleur n’a pas facilité la réalisation du projet, surtout dans les endroits où aucune fontaine n’est à proximité. En revanche, « l’engagement et la participation d’enseignants et de classes, qui ont étudié le sujet et ont ensuite fabriqué eux-mêmes des hôtels pour abeilles sauvages, peut certainement être considéré comme un succès. »

La CI « natürlich Möhlin » a réussi à sensibiliser davantage la population, toutes générations confondues, à la nécessité d’accroître la biodiversité dans les zones d’habitation.

Une classe avec beaucoup d'enfants fait de la musique devant des personnes âgées
Classe d'école lors du concert sur le thème de la 'biodiversité' au centre d'hébergement et de soins Stadelbach (Möhlin).

« Les commerçants et les particuliers ont témoigné un profond intérêt pour ce projet », déclare Werner Erni. « Nous avons reçu des demandes d’aménagement de sites supplémentaires que nous n’avons malheureusement pas pu satisfaire pour des raisons de budget. » La CI a également réussi à susciter l’intérêt de la presse locale qui relaye désormais de précieux conseils sur le thème de la biodiversité dans une colonne mensuelle.

A l’avenir, également avec «fassbarer Natur» à Möhlin

Werner Erni pense que « les bacs à plantes en bois resteront [encore en 2023] pour autant que les parrains et marraines veuillent bien continuer à s’en occuper. » Il espère un changement de mentalité de la population à long terme et la possibilité pour la commune de Möhlin de conserver son exemplarité en matière de biodiversité. Avec la CI « natürlich Möhlin », Werner Erni a déjà présenté d’autres champs d’action aux autorités compétentes comme abandonner le gravier au profit d’une nature plus abondante.

Partager cet article sur :

Vos interlocuteurs

Dr. Urs Ch. Hofmeier

Directeur général

Tél. +41 61 825 51 51
urs.hofmeier@saline.ch

Carlo Habich

Délégué pour l’exploration et la durabilité

Tél. +41 61 825 51 51
carlo.habich@saline.ch

Saline.ch sur les réseaux sociaux

Articles connexes

Notre sel a 111 ans : le « Tour da Salz » enthousiasme plus de 50 000 visiteuses et visiteurs