Comment la Suisse produite-elle son sel ?

Le sel est une matière première importante dont on n’imagine plus se passer. Avant de pouvoir extraire ce trésor du sous-sol, de nombreuses années s’écoulent de la planification à la réalisation. Le graphique ci-dessus vous permet de mieux comprendre ce long processus.

Concession

Pour extraire du sel, les Salines Suisses ont besoin d’une concession cantonale. Dans le contrat de concession de 1962/63 (état 2008), le canton de Bâle-Campagne a octroyé aux Salines Suisses le droit d’exploiter des gisements de sel souterrains dans certaines régions. Cette concession prendra fin en 2025. D’ici-là, le Grand Conseil statuera sur la prolongation jusqu’en 2075.

Planification sommaire

Si les conditions légales d’extraction sont remplies, la planification sommaire peut commencer. Des sondages forés et des mesures sismiques permettent aux Salines Suisses de visualiser précisément les gisements de sel souterrains. Différents critères vont déterminer le choix final de la zone. Il faut entre autres déterminer l’épaisseur du gisement de sel et la profondeur à laquelle il se trouve. Des zones protégées de toutes sortes limitent le nombre des surfaces disponibles pour l’exploitation de sel. Par ailleurs, il n’y a pas d’activité d’extraction de sel dans les zones d’habitation. C’est pourquoi, les champs de forage sont généralement dans des zones agricoles. Enfin, la proximité d’une saline existante (Schweizerhalle ou Riburg) joue un rôle déterminant.

Planification détaillée

La planification détaillée commence par une analyse minutieuse du terrain. Des études géologiques complémentaires avec sondages forés et mesures sismiques sont nécessaires pour assurer la sûreté de l’activité d’extraction. Puis la situation, le nombre des puits et le tracé des conduites vers la saline sont calculés. La planification détaillée prend entre 5 et 10 ans.

Accords de servitude

À ce stade, il faut maintenant obtenir l’accord des propriétaires fonciers. Par le biais d’accords de servitude, les propriétaires fonciers et les salines règlent les conditions d’utilisation de la zone (notamment la durée, les compensations et compensations financières). Dans le cadre du Rütihard, la Bourgeoisie de Muttenz va soumettre ce contrat à ses membres pour accord.

Demande de permis de construire et étude d’impact sur l’environnement

La pose des conduites ainsi que l’installation des puits de forage et d’extraction nécessitent des permis de construire et de forage. Ces permis sont délivrés par le canton. Le permis de construire est délivrés conformément au droit de la construction en vigueur qui prévoit également des possibilités d’opposition. Le permis de construire délivré par le Département de la construction et de l’environnement est assorti d’obligations réglementaires. Point important, la demande d’un permis de construire comprend un rapport d’impact sur l’environnement réalisé par des spécialistes externes et examiné par les autorités compétentes (dans le canton de Bâle-Campagne, par l’Office de l’environnement et de l’énergie). Cette procédure d’approbation en plusieurs étapes garantit que la mise en œuvre se fait conformément aux connaissances scientifiques actuelles (en ce qui concerne la géologie, par exemple).

Permis de construire et de forage

Ce n’est qu’après cette procédure en plusieurs étapes que le canton délivre les permis de construire et de forage nécessaires. Ils peuvent être assortis d’obligations réglementaires visant la protection de la nature et de l’environnement.

Planification du projet de construction

Comme pour la construction d’une maison, plusieurs entreprises spécialisées sont impliquées dans le projet de construction, notamment pour la construction de tubes, les travaux de forage, les installations électriques et les mesures.

Extraction de sel

Selon la taille du champ de forage, on compte environ un an pour le forage et le tubage. Une première phase de lessivage de la couche de sel souterraine pendant plusieurs années est nécessaire avant de pouvoir débuter la production qui durera entre 10 et 15 ans. Ce processus est souterrain et inaudible. Après une vingtaine d’années, les champs de forage sont démantelés. Les espaces sont intégralement recultivés ou renaturés.

Partager cet article sur :

Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Vos interlocuteurs

Dr. Urs Ch. Hofmeier

Directeur général

Tél. +41 61 825 51 51
urs.hofmeier@saline.ch

Carlo Habich

Membre de la direction,
Responsable du développement des champs de forage

Tél. +41 61 825 51 51
carlo.habich@saline.ch

Saline.ch sur les réseaux sociaux

Facebook

Twitter

Articles connexes

«Nous avons besoin d’une planification sûre pour l’approvisionnement en sel»
30.06.2020