Agrandissement de la centrale hydro-électrique de la Saline de Bex

Un an après le premier coup de pioche, point de situation sur l’avancée des travaux d’agrandissement de la centrale hydro-électrique de la Saline de Bex.

Le chantier, destiné à augmenter de 50% la production d’électricité verte de la Saline, s’inscrit dans la stratégie environnementale des Salines Suisses. Sur ses trois sites de production, l’entreprise améliore en effet ses infrastructures de façon à diminuer son empreinte énergétique, pour une production de sel durable et responsable.

A Bex, les travaux d’agrandissement de la centrale avancent à bonne allure malgré la situation sanitaire qui a naturellement conduit le chantier à certaines adaptations. Aujourd’hui, environ un tiers des travaux a été effectué et la mise en service de la centrale est prévue pour le deuxième semestre 2022.

Un chantier, trois étapes : conduite forcée, bâtiment abritant la centrale et bassin de restitution

Les travaux dédiés à l’installation de la conduite forcée d’une longueur de plus de 1000m permettant de relier la prise d’eau située en amont jusqu’à la centrale hydro-électrique sont actuellement en cours. Pour Joao Nunes, ingénieur, c’est la partie la plus délicate de ce projet d’envergure « on pose la conduite au pied des murs de soutènement de la ligne ferroviaire, dont nous devons en tout temps garantir la stabilité ». Mais l’équipe en charge du projet a déjà réalisé sans encombre un autre défi technique, l’excavation sous la route cantonale par micro-tunnelier pour le dernier tronçon de la conduite forcée.

Les fondations du bâtiment qui accueillera la centrale sont terminées et celui-ci commence à prendre forme, les premiers murs et dalles ayant été bétonnées. Le gros œuvre sera achevé d’ici cet automne. L’étape clé de cette zone de chantier constituera l’installation dans ce bâtiment des trois turbines de type Francis qui remplaceront les deux turbines plus petites datant de 1943 (située dans un ancien bâtiment). Cette étape est prévue pour la fin de l’année.

Une fois turbinée, l’eau est acheminée vers le bassin de restitution dont les travaux vont démarrer prochainement. Ce bassin a la particularité de constituer également la prise d’eau de la centrale hydro-électrique du Glarey située en aval (la rivière Avançon comptant un total de 4 centrales hydro-électriques). De là, l’eau pourra donc être réutilisée pour la production d’électricité verte ou être restituée à la rivière dans le cas où la centrale suivante n’est pas en mesure de la turbiner.

Un chantier d’envergure pour une production de sel respectueuse de l’environnement

Outre les défis techniques mentionnés, l’équipe en charge du projet doit gérer parallèlement les travaux sur trois zones différentes, dont le site industriel de la Saline Bex, en veillant à ne jamais entraver la production de sel.

L’agrandissement de la centrale hydro-électrique permettra d’alimenter toute la production de la Saline de Bex et à terme ainsi que plus de 2400 foyers, l’excédent de production étant injecté sur le réseau local.

Partager cet article sur :

Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Vos interlocuteurs

Dr. Urs Ch. Hofmeier

Directeur général

Tél. +41 61 825 51 51
urs.hofmeier@saline.ch

Carlo Habich

Délégué pour l’exploration et la durabilité

Tél. +41 61 825 51 51
carlo.habich@saline.ch

Saline.ch sur les réseaux sociaux

Facebook

Twitter

Articles connexes

Quelle quantité de sel pharmaceutique les Salines Suisses produisent-elles par année ?
15.04.2021
Tobias Topsnik: Coordinateur interne à la Saline Suisse.
01.04.2021
Pourquoi y a-t-il du sel enrichi en iode et en fluor?
18.03.2021